Conseils & Outils de protection des victimes - depuis 2009

Arnaque-Chantage-Webcam.com

Site conçu et créé par mavieprivee.fr
Gestion d'eReputation


Mavieprivee.fr et Guillaume Sessa dans la presse (référence sur mavieprivee.fr)

[BROUTEUR] FAUX témoignages de FAUSSES victimes d’arnaque à la webcam

  • 0 Comments
  • 21 mai 2017
  • by Guillaume
  • arnaque, brouteur, cotillenatacha@gmail.com, sos-arnaque-chantage-webcam, témoignage, victime,
  • Leave a comment

Lorsque un brouteur / escroc du web, se fait passer pour une victime d’arnaque à la webcam.

J’ai reçu hier (encore une fois) un faux témoignage d’une fausse victime et d’un vrai brouteur.

Attention : le témoignage ci-dessous est complétement FAUX. Je le partage avec vous à titre informatif sur les techniques de brouteurs.

Ne contactez pas les adresses mentionnées dans ce texte.

Comment ça marche ?

Lorsqu’on est victime de chantage à la webcam ou chantage sur skype, il est fréquent et normal de chercher de l’information sur Internet, pour savoir comment gérer la crise.

Les sites et forum qui parlent d’arnaques fleurissent sur internet, et c’est plutôt une bonne chose.
Malheureusement, on trouve de tout sur ces forum : du bon, du moins bon, du beaucoup moins bon…
En effet, de nombreuses personnes de bonne foi, utilisent ces forum pour donner des conseils. Or, dans bien des cas, ces gens n’ont jamais vu une vidéo de chantage à la webcam de leur vie et ne connaissent pas grand chose au web en générale. J’avais écrit un billet sur le sujet ici.

Mais plus grave que ces mauvais conseils, les escrocs savent que les victimes cherchent de l’information et de l’aide. Ils ont développé des techniques pour « récupérer » de vraies victimes comme vous, dans leurs filets. Je vous présente ici, l’une de ces techniques : la technique des faux témoignages.

Toutefois, les administrateurs de ces sites ou forum n’ont pas forcément de bagage techniques et/ou n’ont pas le temps de gérer leur site comme il le faudrait. Aussi, les brouteurs ont trouvé une faille :

Publier un commentaire sur un article parlant des arnaques.

Si l’administrateur le laisse passer, bingo ! Ils réussissent à faire passer leur « pub » pour monter une nouvelle arnaque. Dans ce commentaire, il vous raconteront toujours la même histoire qui se résume ainsi :

  1. Je suis moi aussi victime d’une arnaque à la webcam, ou arnaque sur un site de rencontre.
  2. Je vous raconte mon histoire (qui semble très vrai).
  3. J’ai trouvé de l’aide.
  4. Je vous donne les contacts des gens qui m’ont aidé.

Et voilà le piège est tendu, si vous contactez ces pseudos « sauveurs », vous êtes en réalité en contact avec d’autres escrocs qui vous feront payer des frais de procédure, des frais d’enquêtes, des frais d’avocats… Bref, vous paierez sans fin, car ce sont TOUS des escrocs. Dans le pire des cas ils retrouveront votre premier escroc, celui qui a la vidéo et je vous laisse imaginer la suite…

Comment savoir si le témoignage est vrai ?

Méthode N°1 :

Les adresses emails mentionnées sont des adresses génériques du type gmail.com, hotmail.com… Que les choses soient bien claires, aucun commissaire, institution, organisme ne possède pas une adresse email PUBLIQUE.

Voici par exemple, les extensions de domaine d’organismes de la République Française :

  • xxxx@gouvernement.fr
  • xxxx@interieur.gouv.fr

AUCUN escroc ne pourra créer une adresse email ce type.

Méthode N°2 :

Dans certains cas, l’adresse email semble correcte.
Effectivement, les escrocs sont malins.
Ci-dessous l’adresse email de l’escroc est de type xxx@europamel.net. Or, cette adresse, europamel.net ne fait pas « adresse publique », mais on a l’impression que c’est du sérieux.

En réalité, il vous suffit de copier le nom de domaine de l’adresse email, c’est à dire tout ce qui vient après l’@ et de le coller dans l’url de votre navigateur.

En agissant ainsi on arrive sur : https://www.net-c.com/?domain=europamel.net
C’est à dire un site qui permet de créer des adresses email avec des extensions « différentes »

N’importe qui peut donc créer une adresse email europamel.net.

Méthode N°3 :

Faire une recherche Google sur l’adresse email en question. On se rend vite compte du problème.

 

Il existe 362 résultats sur l’adresse email en question. C’est énorme ! L’escroc a publié en VRAC sur des centaines de site.

Remarques : Qu’il soit important ou pas, AUCUN de ces sites, ne daigne modérer les commentaires, c’est affligent.

Méthode N°4 :

Si on a un doute, c’est qu’il n’ y a pas de doute, c’est une arnaque ! Par précaution, si vous avez le moindre doute, alors dites vous que c’est une arnaque et ne faites rien.

Surtout ne demandez pas de l’aide sur le site où vous avez trouvé le faux commentaire, on ne peut pas savoir qui il y a derrière.
Et de mon point de vue, laisser un commentaire de fausses victimes sans en faire la modération, ou sans indiquer l’arnaque, c’est être coupable de négligence… ou pire. Certains sites ou forum avec pignon sur rue, créent simplement des articles mais sont en réalité infestés d’escrocs, car personne n’a le temps de les gérer…. Bref fuyez.

Exemple de texte de l’escroc / brouteur

« Je suis victime d’arnaque au sentiment sur internet suivez mon témoignage,
emails : scoci.interpol@gmail.com / scoci@europamel.net ». NE CONTACTEZ PAS CES ADRESSES EMAILS: c’est une arnaque !

« je me vous présente encore un nouveau pigeon arnaqueur ivoirien .Voila mon histoire:
Je suis contacté par un homme Français mais d’origine espagnol qui a vécu en France avec son père qui est décédé depuis 8 ans.On c onverse sur Facebook et au bout de 1 mois il est fou amoureux de moi et moi je veux y croire et on décide de se rencontrer donc il est venir une semaine en France mais bien-sur je dois participer au prix du billet(mais la bas les compagnies sont bizarres ma participation varie de 200 à 1200 euros)Bon je participe mais après manque de chance il tombe gravement malade et je dois participer a l’opération si je l’aime comme je le dis alors je participe mais la aussi l’intervention varie de 1500 à 2500€.Ouf il est sauvé et grâce a moi donc on met la rencontre en route(entre temps frais pour le vaccin).Le jour arrive mais on a vraiment pas de chance il se fait arrêter a la douane avec un cadeau pour moi mais qui est interdit d’amener en France(c’est de l’ivoire) et il doit payer 3000 sinon c’est la prison .Il me contacte par téléphone et me dit de me mettre sur Facebook pour m’annoncer la nouvelle(ils sont modernes quand même ils ont 1 ordi avec Facebook alors que c’est plus simple par téléphone mais bon)Ayant lu cette arnaque sur internet je lui en fait part mais bonne comédienne il me dit que ce n’est pas son style mais que si je l’aide pas sa mère va m’envoyer des sorts et son frère va devenir méchant avec moi car il a mon adresse avec mes envois d’espèces.Je lui dit que je peux plus rien pour lui et il coupe. Tout cela pour vous dire oui n’importe qui peut tomber dans le panneau. J’ai été alerté par un collègue de travail qui a reconnu le profil de ce dernier Alain pylône .C’est lui qui m’a parlé de votre site sur des Arnaques Africaine SCOCI (Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet). Ce sont des gens de bon cœur, qui se plaisent à faire le bien aux personnes sensibles.Je remercie ma copine de m’avoir aider a contacter ses personnes qui ont mis aux arrêts ses escrocs et ont finir par me rembourser tout mon argent qui étais perdu Sur la demande de mon amie pour un remboursement immédi at du double au triple .J’ai compris la leçon, et à l’avenir je ferais attention.
Si quelqu’un se trouve dans des difficulté comme moi je vous pris de prendre contact avec SCOCI (Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet) de toute urgence. »

Emails : scoci.interpol@gmail.com / scoci@europamel.net.  NE CONTACTEZ PAS CES ADRESSES EMAILS: C’est une arnaque !
7:56 p.m., Saturday May 20 | Other comments by cotille natacha
Email address: cotillenatacha@gmail.com | IP address: 45.76.47.77. NE CONTACTEZ PAS CETTE ADRESSE EMAIL: C’est un brouteur qui se fait passer pour une victime!

Une adresse IP de l’escroc à PARIS.

Vous pourrez noter au passage, que mon outil de gestion de commentaire m’indique l’adresse IP de l’escroc : 45.76.47.77
En faisant une recherche rapide on obtient sa localisation de l’adresse IP: Aubervilliers.

2 possibilités:

  • soit l’escroc est bien en région parisienne,
  • soit il est en Côte d’Ivoire, mais il se cache dernière un VPN (un outil qui permet d' »usurper » une adresse IP et cacher la sienne).

Après une recherche rapide et très simplement on trouve un N° de téléphone français associé à cette arnaque : 337568034XX (je masque volontairement les 2derniers chiffres)

Voici une image qui résume tout ce billet:

  • Un article sur un site ayant pignon sur rue évoque l’arnaque à la webcam.
  • L’article est laissé à l’abandon, personne ne gère les commentaires.
  • Les escrocs s’engouffrent et publient massivement de FAUX témoignages.

 

 

Que pouvez-vous faire  ?

 

Protégez-vous !

De votre côté je vous déconseille de chercher à savoir qui est l’escroc réellement, dans bien des cas, vous ne saurez pas vous protéger. Je vous conseille plutôt de vous concentrer sur vous et les protections que vous pouvez mettre en place face à une arnaque à la webcam.

 

Vous êtes victimes d’arnaque à la webcam en ce moment ?

* Ce site est dédié aux victimes d'arnaque à la webcam. Merci de ne pas vous inscrire si ce n'est pas votre cas.* Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1741794. Comme vous, je déteste le spam. Vos adresses email ne seront jamais revendues, échangées ou utilisées pour vos envoyer de messages commerciaux indésirables.

[BROUTEUR] FAUX témoignages de FAUSSES victimes d’arnaque à la webcam
5 (100%) 2 votes

0 Comments

Des petits malins copient mes conseils, mon nom, mon nom de domaine en rajoutant un "SOS" pour vous « aider ».
Copier les conseils c’est facile,
Copier un nom de domaine, c'est facile,
Copier l’expérience et l'expertise est impossible !
J’agis depuis 2009, je suis consultant expert en gestion de crise sur Internet et j’invente des systèmes, des outils de protection sur le web. Voilà mon expertise !